Martin est accompagné en concert de trois musiciens. Dans son album, on retrouve ces même camarades de jeu.
Leur fidèlité et leur engagement aux côtés de Martin n'a d'égal que leur talent.

Olivier Bernard - Photo : Mathieu Haage

Olivier Bernard

(saxophones, clarinettes et flûte)

 

Il étudie d'abord le saxophone classique au conservatoire de Dijon, puis entame des études supérieures et commence la pratique du jazz et des musiques actuelles. Tout en enseignant les saxophones dans de nombreuses écoles de musique, il multiplie les concerts au sein d'un collectif de musiciens de jazz dijonnais et joue à ces occasions avec de nombreuses personnalités du jazz français. Il s'exile pendant deux ans à Bordeaux où il multiplie les rencontres dans tout le bassin aquitain. Puis il devient en 2003, un des tous premiers membres du Big Band de l'armée de l'air, orchestre qui lui permet de s'initier également à la flûte et à la clarinette, qu'il joue désormais en concert. Actuellement, il accompagne la tournée d’Electo Deluxe dans sa version Big Band et celle d’Olivier Py (Miss Knife).

 

Christophe Girard - Photo : Antoine Morfaux

Christophe Girard

(accordéon)

 

Christophe Girard étudie l'accordéon classique avec Olivier Urbano au CNR de Dijon et intègre le CNSM de Paris à l'unanimité du jury en 2004 duquel il obtient son diplôme de formation supérieur. En 2006, il est lauréat des concours de Arrasate en Espagne, et de Castelfidardo en Italie. La même année il interprète Des ténèbres à la lumière pour une conférence en présence de l'épouse du compositeur, Katia Denisova, au CNSMDP. Son répertoire de soliste s'étend des pièces contemporaines pour accordéon de Patrick Busseuil (Toccata Alizarine) à Olivier Urbano (Trilles et volutes) aux transcriptions de Bach (Préludes et Fugues), et en passant par les oeuvres des russes Denisov, Semionov et Kusjakov (Sonates n°1). Pendant son parcours classique il ne cesse de s'intéresser au jazz et musiques improvisés et c'est ainsi qu'en 2009 il crée le trio Exultet (avec William Rollin). S'en suivront diverses collaborations et formations tel que le trio et quintet de Kiko Ruiz, Les yeux noirs, Claude Barthélémy (Quartet et Danse), Itinérance, Duo avec Anthony Caillet (Smoking Mouse), le quatuor vagabond, Arcal (pièce « les époux »), Orchestre de Bretagne (Soliste), Ensemble Justiniana, La Compagnie des Musiques à Ouir...

 

Stanislas Delannoy - Photo : Antoine Morfaux

Stanislas Delannoy

(percussions)

 

Stan Delannoy se forme à la percussion classique au CRR de Tours puis au  Conservatoire Supérieur de Genève (Y.Brustaux, W.Blank, J.Geoffroy). Il obtient dans ce dernier un diplôme de concert ainsi qu’un diplôme de pédagogie. À la recherche d'horizons artistiques divers il monte le trio de percussion «Trio Spirale»,devient accompagnateur du Ballet Junior de Genève ainsi que percussionniste supplémentaire de l’Orchestre de la Suisse Romande. Il s’intéresse également à la musique Indienne et aux tablas grâce à Nabanankhur Battacharia et Claude Gastaldin. Au sortir de ses études il devient titulaire de l’Orchestre de la Musique de l’Air de Paris et se produit occasionnellement avec diverses formations classiques et contemporaines telles que « le cabaret contemporain », L’Orchestre National de Lorraine ou encore L’Orchestre de l’Opéra de Massy,…. Il s'oriente également vers les musiques actuelles/improvisées et remporte notamment un prix d'instrumentiste au tremplin «Jazz à La Défense» avec le trio « Exultet ». Il se produit avec diverses formations telles que le quartet de Claude Barthelemy (Musique et danse – Projet de Dominique Rebaud), le Big-Band de la musique de l’Air (direction Stan Laferriere), le « Synaptic Project », le melting-band, et bien d’autres… Titulaire d’un Diplôme d’Etat de professeur de musique en percussion/batterie, Stanislas enseigne au CRC de Pavillons sous bois (93).